Construction durable

La crise climatique est bien réelle. Les populations de montagne, qui ont été de tout temps confrontées aux aléas naturels liés à la neige et aux rochers, en sont particulièrement conscientes. Aujourd’hui, la situation est de plus en plus dramatique : les pentes sont encore vertes en décembre, le pergélisol fond, des pluies diluviennes font gonfler les torrents… La montagne perd ses repères !

L’un des objectifs de la Convention alpine est de freiner ces évolutions. Ce traité international signé par huit États alpins et l’Union européenne prévoit des mesures concrètes, parmi lesquelles un Plan d’action climat. Le prix d’architecture « Constructive Alps » est une contribution à la mise en œuvre du Plan d’action climat. Il récompense des projets de rénovation et de construction exemplaires dans l’Arc alpin.

Les bâtiments les plus soutenables sont ceux qui ne sont pas construits. Une rénovation permet de créer du neuf avec des bâtiments ou des espaces historiques. Elle est donc toujours préférable à une construction neuve. Des bâtiments vides près de tomber en ruines qui reprennent vie grâce à une rénovation bien pensée entretiennent la mémoire des souvenirs collectifs. Une étable se transforme en théâtre, un atelier de broderie industrielle devient un loft, une grange cède la place à une chapelle.

La première des priorités est de construire des maisons qui travaillent avec la nature, au lieu de travailler contre elle. Qui utilisent positivement la force de la nature et l’intègrent dans l’architecture. La responsabilité écologique est ici un critère central, à l’aune duquel les projets présentés seront évalués.

« Une bonne architecture dans les Alpes ne sauvera pas le monde, mais elle contribue à le rendre plus beau et plus agréable à habiter. »

Köbi Gantenbein, Président du jury / Constructive Alps

„ Moins de tout ! Utilisons, réparons et valorisons ce que nous avons. Avons-nous déjà oublié que nous étions il n’y a pas si longtemps capables de bien vivre sans cet énorme fardeau sur nos épaules ? “

Robert Mair, Membre du jury / Constructive Alps

„ Construire de façon durable, c’est construire avec modestie de beaux bâtiments, en respectant la nature, le climat et le paysage, avec des matériaux locaux et pour plusieurs générations, pour le plus grand bonheur de ceux et celles qui travaillent ou habitent dans ces bâtiments. “

Andi Götz, Membre du jury / Constructive Alps

„ Apprendre à construire sans construire. Lorsqu’il y a véritablement nécessité de construire, dans notre contexte de crise climatique, l’ARCHITECTURE MÉTABOLIQUE est la solution : une architecture de qualité, propre, capable de grandir, de se reproduire, de se renouveler et de se protéger comme le fait dans la nature chaque être vivant, sans menacer l’équilibre naturel. “

Giancarlo Allen, Membre du jury / Constructive Alps

„ Utilisons quand c’est possible des ressources locales abondantes et renouvelables à faible énergie grise. “

Dominique Gauzin-Müller, Membre du jury / Constructive Alps

„ une maison est durable lorsque sa typologie et sa construction sont suffisamment robustes pour s’adapter à différents types d’exploitation. Elle est aussi durable lorsqu’elle est bien acceptée par ses usagers, que ceux-ci ont plaisir à l’entretenir, la réparent régulièrement et la préservent ainsi à long terme. Cette valeur ajoutée se fonde sur une architecture qui n’est pas uniquement fonctionnelle, mais qui engage aussi les sens et crée une atmosphère qui fait qu’on l’aime. “

Anne Beer, Membre du jury / Constructive Alps

Construction durable

La crise climatique est bien réelle. Les populations de montagne, qui ont été de tout temps confrontées aux aléas naturels liés à la neige et aux rochers, en sont particulièrement conscientes. Aujourd’hui, la situation est de plus en plus dramatique : les pentes sont encore vertes en décembre, le pergélisol fond, des pluies diluviennes font gonfler les torrents… La montagne perd ses repères !

L’un des objectifs de la Convention alpine est de freiner ces évolutions. Ce traité international signé par huit États alpins et l’Union européenne prévoit des mesures concrètes, parmi lesquelles un Plan d’action climat. Le prix d’architecture « Constructive Alps » est une contribution à la mise en œuvre du Plan d’action climat. Il récompense des projets de rénovation et de construction exemplaires dans l’Arc alpin.

Les bâtiments les plus soutenables sont ceux qui ne sont pas construits. Une rénovation permet de créer du neuf avec des bâtiments ou des espaces historiques. Elle est donc toujours préférable à une construction neuve. Des bâtiments vides près de tomber en ruines qui reprennent vie grâce à une rénovation bien pensée entretiennent la mémoire des souvenirs collectifs. Une étable se transforme en théâtre, un atelier de broderie industrielle devient un loft, une grange cède la place à une chapelle.

La première des priorités est de construire des maisons qui travaillent avec la nature, au lieu de travailler contre elle. Qui utilisent positivement la force de la nature et l’intègrent dans l’architecture. La responsabilité écologique est ici un critère central, à l’aune duquel les projets présentés seront évalués.

« Une bonne architecture dans les Alpes ne sauvera pas le monde, mais elle contribue à le rendre plus beau et plus agréable à habiter. »

Köbi Gantenbein, Président du jury / Constructive Alps

„ Moins de tout ! Utilisons, réparons et valorisons ce que nous avons. Avons-nous déjà oublié que nous étions il n’y a pas si longtemps capables de bien vivre sans cet énorme fardeau sur nos épaules ? “

Robert Mair, Membre du jury / Constructive Alps