Tribunal pénal fédéral

Reconnaissance – Constructive Alps 2017

Le nouveau Tribunal pénal fédéral de Bellinzone au Tessin est une extension du bâtiment de tête néoclassique, qui a été conservé et forme l’entrée principale du complexe. Les murs de béton rayonnent d’un blanc immaculé et guident la façade ancienne vers l’abstraction contemporaine. Les architectes ont organisé avec discipline l’extension du bâtiment autour de la salle d’audience. Deux atriums créent des percées transversales et donnent une orientation au tissu dense des salles. La salle d’audience est le point d’orgue architectural et forme un contrepoint à la façade lisse du bâtiment. Comme dans la petite salle d’audience, l’espace est couronné par une coupole pyramidale qui capte la lumière par le haut. Des éléments décoratifs ornent les parois inclinées tout en améliorant l’acoustique. La variété des formes est le fruit d’un travail de conception par ordinateur. Le bâtiment densifie le centre urbain et renforce la place. Il imbrique l’ancien et le nouveau et se lance à l’intérieur dans une expérience architecturale. De plus, le certificat Minergie-P-Eco garantit des indices énergétiques performants et une bonne compatibilité environnementale. Andres Herzog / Hochparterre

Tribunal pénal fédéral, 2013
Viale Stefano Franscini 7, CH-Bellinzona

  • Maître d’ouvrage : Schweizerische Eidgenossenschaft
  • Architecture : Bearth & Deplazes, CH-Chur & Durisch + Nolli, CH-Massagno
  • Étude de structure : Jürg Buchli, CH-Haldenstein, Ingenieurgemeinschaft Edy Toscano, CH-Rivera, Conzett / Bronzini / Gartmann, CH-Chur
  • Coûts : € 33.5 Mio.
  • Indice énergétique : 16.1 kWh / m2a